Boys don’t cry – Malorie Blackman

IMAG1990.jpg

Auteur : Malorie Blackman

Éditeurs : Milan _ Macadam

Genre : Jeunesse

Nombre de page : 287 pages

Prix : 12,50€

2700165_4275d

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

2700165_4275dll

Nous allons suivre l’histoire d’un jeune adolescent du nom de Dante, âgé de 17 ans. Il rêve d’aller à l’université. Mais, ses projets vont être bouleversé, quand il va se retrouver avec un bébé, sur les bras. En plus de Dante, on va faire la connaissance de son jeune frère, Adam. Qui lui assume, son homosexualité. Mais jusqu’à quel prix ?

J’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé ma lecture. C’est un livre très touchant. Surtout avec le deux personnage principal Dante & Adam. Ils se retrouvent à devoir gérer des questions d’adultes, alors qu’ils ne sont encore que des enfants. Être parent, n’est pas très facile à gérer pour les adultes, mais encore plus, quand un adolescent de 17 ans, se retrouve père, du jour au lendemain. L’auteur a réussi dès le début du roman, à nous faire ressentir les émotions de Dante. 

Dante doit prendre la plus dure décision de sa vie. Abandonner son bébé, Emma où laisser tomber ses rêves, l’université, et ses projets. Au début, il ne va pas forcément faire le bon choix. Mais j’ai aimé, le voir évoluer, au fil des pages. 

On va découvrir que Dante est un jeune homme avec un grand cœur, et qui a beaucoup de courage. Est ce qu’il choisira finalement d’être père ? Quand à Adam, la vie ne va as être facile non plus, surtout, quand on sait à quel point la haine dans les cœurs de certaines personnes, envers les homosexuels est très présente dans notre société. Mais faut-il pour autant vivre cacher, pour vivre heureux ?

Conclusion : Ce livre, est très touchant, et plein d’émotions. L’auteur, arrive à nous montrer la haine, qui germe notre société, à propos, des personnes qui ne rentrant dans un moule. Ce bouquin, est aussi une leçon de vie, il donne de la tolérance, mais aussi de l’espoir. Ce roman, parle de deux thèmes forts. L’homosexualité, mais aussi les adolescents parents. 

lll

4,5/5

2700165_4275d

« Les garçons ne pleurent pas, mais les hommes oui. »
Les occasions sont à chaque coin de rue, mais l’opportunité ne frappe qu’une fois à ta porte.
Certains jours, les souvenirs m’enveloppaient comme une couverture chaude et douillette. D’autres jours, ils étaient comme des fils barbelés. Comment les mêmes souvenirs pouvaient-ils provoquer des sensations si différentes ?
Parfois, les choses que nous sommes convaincus de ne pas vouloir sont en fait celles dont nous avions le plus besoin.

12 réflexions sur “Boys don’t cry – Malorie Blackman

  1. Je ne connaissais pas ce livre par contre je me donne envie de le lire ! Et j’adore la citation « Les garçons ne pleurent pas, les hommes oui » qui est très révélatrice du travail sur soi. Je le mets tout de suite dans ma wish list, merci !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s